top of page
  • Secrétariat

Retraites : la CPME reçue par Elisabeth Borne à Matignon

Mercredi 5 avril à 17h00, François Asselin a été reçu par la Première ministre pour évoquer la réforme des retraites. Il a réagi le lendemain à cet entretien, et plus globalement au contexte actuel, dans la matinale de BFM Business.

Analysant l’échec de la réunion avec les syndicats de salariés qui s’était tenue le même jour, il a estimé qu’ «il ne fallait rien en attendre. C’est un exercice imposé, dans ce contexte. Maintenant, il va falloir panser les plaies entre les deux blocs. » Favorable à cette réforme qui est indispensable pour sauver notre régime de retraites par répartition, il a alerté : « c’est une réformette par rapport à ce que nous devons faire ! » et a évoqué l’inflation réduction act en vigueur aux Etats-Unis qui va réorienter les investissements à leur profit puisque le consommateur américain verra les prix des biens, comme par exemple les automobiles, baisser s’ils ont été fabriqués aux Etats-Unis. « Et pendant ce temps-là, que fait-on en Europe ? De la norme administrative ! » Citant le CSRD, il a estimé que même si ce texte était pavé de bonnes intentions, il fallait se ressaisir face à ce qui nous attend. Evoquant le dialogue social, le président de la CPME a salué la négociation réussie sur le partage de la valeur, et a annoncé que le gouvernement souhaitait avancer son application à fin 2024, au lieu de 2025 Revenant sur la réforme des retraites, si le temps va être suspendu jusqu’à la décision du Conseil constitutionnel du 14 avril, il a déploré la désinformation collective sur les mesures sociales du texte.



17 vues0 commentaire
bottom of page