top of page
  • Secrétariat

Cyberattaques : tout savoir sur le dépôt de plainte

Le nombre de cyberattaques ne cesse d’augmenter et les conséquences peuvent être sérieuses, voire désastreuses pour l’entreprise : perte immédiate d’argent à la suite d’une fraude au virement, perte d’exploitation ou arrêt de l’activité causé par une attaque par rançongiciel, etc. Par conséquent, il est essentiel de se prémunir et le cas échéant, de porter plainte.

La CPME s’est associée avec le CLUSIF, l’association de professionnels de la sécurité de l'information, afin de vous communiquer la démarche à suivre pour porter plainte si vous êtes victime de cyberattaque. Porter plainte permet aux dirigeants de TPE-PME :

  • d'être reconnus comme victime et faire valoir ses droits ;

  • de connaître les processus d’indemnisation par l'assurance ;

  • de se prémunir d’une usurpation d’identité ;

  • d'être accompagnés dans des situations complexes (rançons, etc.) ;

  • de bénéficier des résultats de l’enquête (connaître l’auteur des faits, être indemnisé, récupérer des données dérobées, déchiffrement) ;

  • de participer à la lutte contre la cybercriminalité.

Pour se prémunir de toute attaque, il est essentiel de respecter certaines règles, qui sont expliquées dans le guide des bonnes pratiques de l’informatique (rédigé par la CPME et l’ANSSI) : téléchargez-le !



11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page